le poème du jour (the poem of the day )

Mon coeur cri de douleur
Il hurle mes souffrances
Mais tu ne les entends pas
Les entendras tu un jour???
Avant qu’il ne soit trop tard???
Que la mort me prenne
Et m’emporte pour toujoursMon âme a une grande faiblesse
Dans mon coeur, est gravée une tristesse
On cherche toujours de la tendresse
Où peut on trouver alors la caresse
D’un amour et d’une politesse
Sans avoir aucune adresse

Je suis là assise, par terre
A me demander ce que je fais de ma vie
Pas grand chose en tout cas
C’est vrai, je suis souvent nostalgique
Mais j’y peux rien c’est ma nature
Je vis dans le passé
C’est mon gros problème
Et a force de toujours
Revivre ces moment
J’en n’oublie de vivre dans le présent

Je voudrais tellement tavoir à mes côtés
Rien quun instant pour pouvoir te toucher
Sentir ton odeur, sentir ta chaleur
Rien quun moment pour envoler mes malheurs
Je voudrais tellement te voir sourire
Rien quun instant, saisir tes éclats de rire
Mais les anges sont partis te chercher
Ce fut ton heure, la cloche a sonné
Je voudrais écouter le doux son de ta voix
Rien quun moment, rien quune seule fois
Pensive, jadmire les divines étoiles
Et je me dis que parmi lune delles,
Il y a toi, mon ange qui veille sur moi

 

 

695383471_556542   10376738_1570559439837204_6578777755610944189_n    1356447344615

 

 

My heart cry of pain
He yells my sufferings
But you do not hear
The one day you hear ???
Before it is too late ???
Let death take me
And take me forever
My soul has a great weakness
My heart is engraved sadness
We are always looking for tenderness
Where can I find then caress
On love and politeness
Without any address

Here I am sitting on the floor
To ask me what I do in my life
Not much anyway
That’s right, I am often nostalgic
But I can not help it’s my nature
I live in the past
That’s my big problem
And strength always
Relive those moment
I forget to live in the present

I would love tavoir with me
Nothing quun moment to be able to touch you
Smell you, feel your warmth
Nothing quun time to fly my misfortunes
I would love to see you smile
Nothing quun moment, enter your laughter
But angels have left to find you
It was your time, the bell rang
I would listen to the sweet sound of your voice
Quun nothing now, nothing quune once
Pensive, I admire the divine stars
And I think that among One of them would,
There you my angel watching over me

Laisser un commentaire

Blues Dentelle |
Musicmag |
Spectaclesce |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MUSICOLLECTION
| Musiqueturque
| Playmusic39